AdobeStock-c-michiel.jpegCueillette de pissenlits
©Michiel Adobestock

Les Vilaines au Gré du vent

Vin de pissenlit made in Terres-de-Meuse

En Terres-de-Meuse, Marie-France Laruelle a osé valoriser cette petite plante souvent considérée comme indésirable et disgracieuse … Et la transformer en un délicieux apéritif, ou digestif selon ses envies ! Un breuvage singulier, local, à décliner à l’infini, brut, en cocktail et même en cuisine. Rencontre avec cette passionnée de nature et de terroir… Et dégustation de son vin de pissenlit, en cocktail au Pampa Bar, une des plus belles terrasses des Terres-de-Meuse !

Wondercom 7Wondercom 7
©Wondercom 7
Justine Toussaint

Ambassadrice Terres-de-Meuse

Ju on the road

Les Vilaine au gré du vent :

le commencement

« Les Vilaines au gré du vent », c’est le nom plutôt insolite que Marie-France a donné à sa petite entreprise,
« Vilaines » comme les mauvaises herbes, « Au gré du vent » comme les akènes de pissenlit
et l’évolution de son entreprise au gré des belles et improbables rencontres

Le pissenlit est cependant jugé à tort, puisqu’il offre tout, de sa racine à ses fleurs en passant par ses feuilles et ses boutons floraux. C’est d’ailleurs la première fleur de la saison, qui fleurit et s’envole au gré du vent, pour annoncer les beaux jours et le soleil qui arrive.

Marie-France l’a bien compris, cela fait même quelques années qu’elle cueille cette fleur pour réaliser son breuvage, et affiner sa recette pour elle et ses proches.

En 2022, elle tente une reconversion professionnelle et crée sa petite entreprise, elle produit à Vyle-et-Tharoul  au  « Coworking by Devenirs » où elle y a installé ses cuves et a un accès à la cuisine qui est aux normes des règlementations de l’AFSCA.

Depuis ses débuts sur les marchés hebdomadaires de Marchin et de Braives et sur les Marchés de l’artisanat et des saveurs, comme  à la Fête de la Ruralité de Vyle-et-Tharoul et la fête du Printemps à Huy … son vin ne cesse d’étonner.

Comment déguster le vin de pissenlit ?

Aromatique et sucré, le vin de pissenlit se déguste d’abord comme un apéritif.
On peut le siroter sur glace, avec un vin pétillant à la manière d’un Spritz, ou en cocktail.

Au Pampa Bar, Pauline et Marie le mixent à merveille dans leur cocktail Anetha (Pisco, vin de pissenlit et verveine) pour un maximum de fraicheur et d’arômes. Un cocktail étonnant, à siroter en terrasse et au soleil !

Le vin de pissenlit accompagne également très bien le canard fumé, des légumes grillés, un plateau de fromages… Et les desserts, comme un pousse-café !

De plus en plus de restaurateurs s’intéressent au vin de pissenlit, qu’ils proposent dans leur carte mais  également en cuisine ! Pour déglacer des légumes ou une viande, il apporte de la sucrosité, une touche originale et du caractère dans les assiettes. Vous pourrez en trouver au « carré d’herbe » à Wépion, à  «  la cuisine d’un gourmand » à Profondeville, au « Kaillou » à Villers-le-Bouillet, à « la Roseraie » à Modave et au « Pampa Bar » au port de Statte.

Comment Marie réalise-t-elle
son vin de pissenlit ?

La cueillette du pissenlit a lieu deux fois par an au printemps. Avec parcimonie, Marie-France ramasse ses fleurs dans des propriétés privées (comme à la Ferme Schiepers d’Antheit ), à l’abri des pesticides et des routes, en respectant chaque plante et son environnement.

La première cueillette se passe dès la floraison aux beaux jours en Terres-de-Meuse. La deuxième cueillette a lieu plus tard en Ardenne, car la floraison est plus tardive et permet à Marie-France de prolonger sa période de production. La cueillette est pour elle ressourçante, comme un acte sauvage de reconnexion à la nature.

Les pissenlits sont ensuite directement placés en macération dans une cuve inox , avec des agrumes , des raisins secs et du sucre. Tous les ingrédients utilisés sont bio ou locaux. Après c’est une longue période de fermentation qui commence.

Le vin est réalisé sans ajout de levure, d’alcool ni de sulfite, il est le résultat d’une fermentation spontanée, lente et naturelle. Ce produit est donc totalement saisonnier et dépend de ce qu’offre la nature au printemps ! Quand il n’y en plus… Il n’y en a plus !

Où trouver le vin de pissenlit ?

Au total cette année, environ 1000 bouteilles sont disponibles au Marché de la Halle à Huy, à la Ferme des 3 Moutons à Braives et au domicile de Marie Laruelle (sur commande, en appelant au préalable). Vous pouvez également le siroter en cocktail cet été sur la terrasse du Pampa Bar !

Marie réalise également des sirops sauvages (fleurs de sureau, de capucine, de lavande, baies d’aubépine … d’autres surprises gustatives qui viendront bientôt s’ajouter à a gamme !

Fermer